10 février 2009

Tartinade de thon aux algues


(Assiette Luminarc)

J’en conviens : les algues, c’est totalement 2008, comme concept. À ma décharge, je suis provinciale : le temps que le génie parisien atteigne les classes moyennes et béotiennes du reste du monde hexagonal, on a le temps de passer de l’algue au yuzu, du bo-bio au locavorisme, de la grenade à la baie de goji, du sirop d’agave à la pâte de sésame noir, du finger food au plat unique de mémé, de l’ail des ours à l’ail noir d’Aomori et de « juste » à « je reviens vers vous ».

Bref, le yuzu, la pâte de sésame noir et la baie de goji, pour moi, ce sera en 2010, date à laquelle je reviendrai bien sûr vers vous pour évoquer le sujet avec une année de retard. Je précise tout de même, dès à présent, que je ne serai point locavore. En effet, je le répète : faut pas pousser mémé dans le purin d’orties.

Cette délicieuse bien que 2008′ style tartinade aux algues, donc, est inspirée d’une recette du formidable Cuisiner les ingrédients japonais de mon amie Clea (2008). Ce livre, en plus d’être magnifique avec ses illustrations façon manga, a totalement changé ma façon de préparer la cuisine japonaise : j’y ai découvert des produits traditionnels que j’ignorais ou que je connaissais mal (miso, umebosis, assaisonnement au riz complet – un vrai coup de coeur – , azuki…), d’autant plus faciles à travailler que les recettes sont classées par familles d’ingrédients.

Comme à son habitude, Clea a ponctué ses recettes d’explications claires, concises et riches en indications diététiques. Attention : le menu est végétarien (comme dans tous les livres des éditions La Plage) et ne comporte donc pas de sushi et autres sashimi. Vous trouverez la table des recettes sur le site de l’éditeur (clic).

***

Tartinade de thon aux algues

J’ai ajouté à la recette de Clea une petite boîte de thon et à peine modifié deux ou trois ingrédients. Le résultat est riche en saveurs. Le goût des algues est bien sûr très présent (tant mieux) mais cela reste subtil.

Pour 4 à 6 personnes :

  • 15 g de mélange d’algues en paillettes*
  • 1 boîte de 100 g de thon à l’huile d’olive
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 15 cornichons
  • 2 cuillères à café de câpres
  • ½ oignon doux ou 1 échalote
  • 1 gousse d’ail
  • 1 petite cuillère à café de sel fin

Faites tremper les algues dans une bonne quantité d’eau pendant 30 minutes. Égouttez-les soigneusement.

Pelez l’oignon et coupez-le en gros morceaux. Pelez et dégermez la gousse d’ail.

Dans le bol d’un mixeur, mettez les algues, l’oignon et l’ail, ainsi que tous les autres ingrédients. Mixez jusqu’à la consistance désirée (plus ou moins onctueuse).

Dégustez avec des bâtonnets de légumes croquants et avec les très légers crackers de wonton de Clea.

* J’utilise le mélange « salade du pêcheur » de la marque Priméal (nori, laitue de mer, dulse) que l’on trouve en épicerie bio. 

Commentaire(s) pour “Tartinade de thon aux algues”

  1. j’ai déjà testé sans thon… A faire avec du thon maintenant !

  2. Le thon, c’est « juste » une trop bonne idée. Mais tu me donnes des envies, là !!!

  3. ouh, le choc spatio-temporel!

  4. j’aime ton blog comme aussi toutes le recettes.
    J’ai beaucop à apprendre ici..
    sciopina

  5. A tester rapidement. J’ai longuement feuilleté le livre de Cléa sans me décider à l’acheter, parce que je ne suis pas végé du tout (même si de temps en temps j’en fais) et avec ces ingrédients nouveaux pour moi je n’ai pas d’idées pour rendre non-végé les recettes de Cléa. Si cette tartinade ne m’aurait jamais inspiré dans sa version d’origine, j’avoue que là elle prend de l’ampleur dans mon inconscient gourmand… Je ferai très très rapidment, j’ai tous les ingrédients à la maison. La salade d’algue que tu utilises, c’est celle que j’ai aussi, elle me servait uniquement à faire du pain pour les huîtres…
    Merci pour cette idée superbe!
    Bises
    Cath

  6. J’aime bien les tartinades aux algues et les livres de Cléa, il est d’ailleurs étonnant que je n’ai pas encore testé cette recette! Par contre, en bonne parisienne que je suis, j’ai déjà dépassé baies de goji, jus de yuzu et pâte de sésame noir et j’en suis au chocolat cru ;-)

  7. Moi non plus je ne serais jamais locavore : me priver de café, de thé, de CHOCOLAT et autres gourmandises est au dessus de ma volonté! J’ai déjà renoncé au thon rouge, j’ai fait ma BA ^^
    Merci pour cette réinterprétation!

  8. > Clémence, Clea et Lacath, je dois avouer je n’ai pas eu cette idée toute seule : j’ai vu une sorte de pâté de thon et d’algues dans un magasin bio, et ça m’a donné follement envie d’essayer.

    > Sciopina, merci pour ce commentaire.

    > Clem, le chocolat cru ? Il me semble avoir lu quelque chose là-dessus dans le dernier Elle à Table, dans la super chronique de Clotilde, mais j’avoue que je me suis sentie totalement larguée. En 2022 peut-être ;-)

    > Toulousaine : tout pareil, en ajoutant la saucisse et les autres produits des Hautes-Pyrénées, parce que là-bas c’est chez moi aussi !

  9. Tu veux que je t’envoie du chocolat cru ? Avec La Poste, ça arrivera par chez toi peut être en 2010 :-O

  10. super idée mais moi j’ai pensé remplacer les algues par des champignons noires sechés, qu’on pensez vous?????????????????????

  11. > Ester, crois-tu que les chevaux seront capables de faire Paris-province si vite ?

    > Touria, je pense que c’est dommage mais pourquoi pas ? Tiens-nous au courant !

  12. C’est le genre de truc que je pourrai gouter chez les autres (peut être), mais cuisiner un truc qu’on appelle algues en paillettes, A-L-G-U-E-S E-N P-A-I-L-L-E-T-T-E-S !!! le mari se demandrait comment j’ai pu en arriver là ;-)

  13. les tartares de thon existent deja préparés ( conserves)au fin fond de la bretagne ( joie!! pour une fois) Je me contentais de saupoudrer les salades et autres papillotes avec les paillettes , merci pour la recette Mdame :)

  14. et bien je crois que pour moi les algues ce sera pour 2020 !! je recule un peu fasse à ça……quoi que j’utilise l’agar agar, algue marine, ça compte, hein ?? !!! lol !!! bonne journée……….

  15. Le t(h)on du billet me plaît :)

  16. si tu mets ton tartare dans une assiette orange électrique (la couleur 2009 enfin!)je t’assure on n’y verra que du feu…
    sinon, j’habite à Paris, j’en suis à peine aux graines germées (tellement… 2006?)c’est grave?

  17. > Manu, ça vaut vraiment le coup de tester !

    > Sylvie de Paris, je veux pas dire, mais là, c’est plus que grave : c’est la honte.

  18. recettes et façons de les présenter fort originales

  19. Oh qu’il est mimi ce blog !!!! Je regarde un peu ce qui se fait sur la blogosphère, moi qui viens de me lancer ;)
    A bientôt !

  20. JE me sens totalement hasbeen… Les algues n’ont pas encore fait irruption dans ma cuisine, et pourtant je suis parisienne !! Malheureusement je n’en suis qu’aux quinoa et autres lentilles corail, comme tu le vois, je pense que je retarde d’au moins une décennie !
    Ceci dit, je vais peut être me convertir aux algues car cette tartinade me plaît bien et que cela épatera (ou rebutera !) mes amis encore plus hasbeen que moi !

  21. j’ai tous les livres de cléa et j’ai même le tablier des blogs à son effigie. J’ai même eu la chance de la rencontrer.

  22. mais j’ai tous les ingrédients dans le placard…
    Ce mélange d’algues, je m’en sert comme « exhausteur » de goût, j’en saupoudre les sautés de légumes, je l’intègre aux tartes salées… bref il est rangé à coté du sel et du poivre, et grâce à lui j’arrive à faire remonter mon taux de fer et oligaux éléments pour enfin sortir de l’hiver ;-)

  23. Que lis-je ? Des algues en paillettes sous l’appellation « salade du pêcheur »……. mais j’ai ça moi dans mon placard ! Wouaaahhhh C’est arrivé jusqu’à l’extême bout du Sud Est !
    Allez zou, une tartinade à tester ……je te raconterai la suite.

    Michèle

  24. Enfin, je sais quoi faire des mes f****s algues. Enfin, je vais les manger avant les bêtes du placard.
    Encore, je vais briller ce soir.
    Ca ne rime pas vraiment (encore que… « ce soir » avec « placard »…), mais ça balance pas mal, c’est un bon début.
    Merci pour cette idée sympa.

  25. et moi vu que je suis suisse, je sais meme pas encore ce que c’est que des algues, comme quoi ;-) biz

  26. Excellente idée que je vais tester ce soir! C’est chéri qui va être content! ;-)
    J’ai déjà fait la tartinade originale du livre de Cléa, dédicacée s’il vous plaît!
    Chuis parisienne et has been ou pas, je fais ce que je veux!
    Une petite pensée pour toi Anaïk le WE dernier, de passage près de la Sainte Victoire …

  27. Bonjour, j’adore les tartares qu’ils soient de poissons ou de viande et je pense que je vais bientôt tester ta recette. Veux-tu faire un tour sur mon blog? Il est tout neuf et parle de cuisine et de littérature…

  28. J’adore cette recette, la mer dans sa quintessence, par contre, je n’ai pas compris tous les mots de ton introduction. Qu’attends-tu pour venir jusqu’à chez moi, il y a de grands champs de ces trois algues à portée de balade, et même le wakame commence à s’implanter.

  29. Bien le bonjour aux blogueurs des Bouches du Rhone :)

    Je vous propose de mettre à jour la carte que vous trouverez ici : http://www.webjam.com/olala/olalacestbon/blogueurs_du_13 et qui recense les blogueurs du 13 ! Si vous connaissez d’autres blogueurs dans le département qui n’auraient pas encore officiellement répondu présent, prévenez moi (ou prévenez le…) !

    Je vais sans doute vous embêter encore un peu dès demain, pour mettre en place une page plus participative, pour ceux que ça intéresse :)

    Bonne journée ensoleillée, sous le Mistral, bien comme on les aime !!

    Bises
    Olala

  30. Bonjour, bonjour voisin blogueur :D

    Ta mission (en cette belle journée) (qui nous rappelle que le printemps se rapproche à grands pas) si tu l’acceptes, est de te rendre sur cette page : http://www.webjam.com/olala/olalacestbon/blogueurs_du_13 pour examiner la belle carte Google Map qui épingle chaque blogueur du 13… et de te rendre compte que oui oui oui, il y a aussi un marqueur bleu et un marqueur rouge !

    Mais koikoikoi, kesskesskess ?
    Et bien tout simplement, le marqueur bleu indique MA « pâtisserie indispensable » et le marqueur rouge indique MON « restaurant chic&choc essentiel » :)

    Alors voilà… je vais vous demander quelle est VOTRE « pâtisserie indispensable » et VOTRE « restaurant chic&choc essentiel » dans les limites de notre département !!

    Comme ça on aura une carte utile :)
    Vous pouvez me répondre par mail sur olalacbon@yahoo.fr ou directement via les commentaires du blog !

    Pour ceux qui sont intéressés, je peux aussi débloquer les permissions de co-auteur de la page pour un trip collaboratif… N’hésitez pas à me demander :)

    Alors j’attends vos verdicts, vos préférences, vos choix… pour qu’on puisse profiter des meilleures adresses (souvent trop bien cachées) les uns des autres !!

    PS : c’est le commentaire le plus long du monde, désolée ;)

    Bises
    Olala

  31. les tartares ne sont pas trop mon fort mais ca à le mérite de faire déguster ! ;)

  32. Je reviens vers toi pour te dire que tu es juste parfaite.

    Bien à toi.

  33. Bonjour,
    Photos superbes, recettes succulentes. Tout contribue a attiser nos papilles. Merci pour cette jolie pause gourmande. Bonne journée.

  34. Bonjour!

    Je viens tout juste de tester cette jolie recette de tartinade. Résultat: franc succès! La surprise est venue de mon père et ma soeur qui ont aimé aussi (alors que le simple mot « algue » suffit en général à les rebuter).
    Il me manquait juste les cornichons, je n’ai pu en mettre que 8. La prochaine fois, je mettrais les 15, ça sera sûrement un peu plus acidulé!

    Milles mercis pour cette chouette recette, qui sera réitérée!

Laisser un commentaire Web 2.0 ("c'est une tuerie !" ; "j'adore !" ; "wouaaaouuuh !" ; "miam !") (votre commentaire sera publié après validation) :





© 2005-2014 Le confit c’est pas gras | Réalisé avec WordPress |  Syndication (flux RSS) | Design et trucs techniques by Brad