2 janvier 2009

Confit rétrospectif : le best of 2008

Mes amis, il est grand temps de se pencher sur les douze mois gourmands qui viennent de s’écouler. Je crois qu’au niveau culinaire, je me souviendrai de 2008 comme une année schizophrène, marquée par la montée en puissance des évangiles des Saints Apôtres de la Bonne Morale Alimentaire : après nous avoir interdit de manger du bœuf parce que celui-ci était devenu fou, puis nous avoir encouragés à diminuer notre consommation de viande en raison de son coût environnemental, ils nous engueulent parce que nous avons ravagé les espèces animales des mers et des océans (mais continuent à vanter, en bons théologiens, les bienfaits des célestes oméga-3 présents dans les poissons gras, y compris dans le thon rouge, peuchère) ; après nous avoir prévenus que les féculents faisaient grossir, puis avoir annoncé que pâtes et pains complets étaient finalement excellents pour la santé, ils nous alertent sur les dangers du gluten qui donnerait le cancer, voire le SIDA et la peste bubonique (c’est que manger tue, dans les pays repus) ; après nous avoir sommés de consommer des produits laitiers pour renforcer nos os et ceux de nos mouflets, ils nous mettent en garde contre le lait de vache, pire poison qu’aurait connu l’homme depuis la ciguë (la bonne nouvelle, c’est que si vous avez envie de vous suicider, vous pouvez éviter la mort violente et vous contenter d’un yaourt – c’est là que l’on comprend le sens profond de l’expression de Les Nuls « se petit-suissider« ).

J’arrête ici car je crois que 2009 apportera encore beaucoup d’eau au moulin de ma rouspétance. La grande maladie du siècle, dans nos nations de privilégiés, devient bel et bien l’angoisse du supermarché. Bientôt, pour faire ses courses, il faudra un doctorat en physico-chimie, ainsi qu’un chapelet à égrener lors de chaque achat pour s’acquitter du sacrilège.

Je débute ainsi cette nouvelle année en songeant très fort à une citation lue dans le très intéressant Bien manger : vrais et faux dangers de Jean-Marie Bourre (Odile Jacob, 2008) : « L’écologie a remplacé la religion qui nous avait culpabilisés avec le péché originel. » Moi, en 2009, je continuerai à appliquer la seule règle qu’a toujours dictée ma gourmandise : la diversité étoffée par une bonne dose de bon sens.

À la manière de Clea, place à la remise des prix 2008 !

Grand prix du jury

Meilleur ustensile 2008 (inédit) : mon bento-burger, offert par (attention, spoiler) le Père-Noël Brad pour Noël. Celui-ci est rectangulaire, mais, au pied du sapin, il y en avait un autre tout rond, encore plus réaliste. Avec ça, la reprise du travail sera moins déprimante : quand mon chef m’appellera pour la douzième fois afin de me demander les deux photocopies qu’il a déjà en vingt-huit exemplaires, je penserai très fort à ma magnifique boîte-déjeuner.

Recettes salées

Meilleur sandwich 2008 : le burger d’agneau aux saveurs orientales, préparé avec des buns ou pains à hamburgers maison. Bien sûr, je ne peux pas évoquer ce thème du fast-food maison, très présent en 2008, sans repenser  au fameux burger day, qui a permis de réunir grâce aux blogueurs francophones une centaine de recettes de hamburgers maison variés, salés, sucrés ou même en conserve.

Exploit 2008 (n’ayons pas peur des mots) : les pieds et paquets maison ; des tripes et des pieds de mouton qui mijotent pendant deux jours dans un petit appartement, oui, oui, et encore oui, c’est mon morceau de bravoure 2008, et quel résultat !

Meilleure recette rapide 2008 : les brochettes de poulet satay express de ma copine Sabine, qui plaisent à tout le monde et sont ultra faciles à préparer.

Meilleure recette de pain 2008 : les pains pita maison, version nature ou complète, à garnir selon ses goûts et son budget (top avec des restes d’agneau, de la feta émiettée, une crème au sésame et des légumes croquants comme ici – clic).

Meilleure salade de l’année 2008 : la salade pastèque, feta & co’, it-salade de l’été grâce à sa fraîcheur et à ses parfums originaux.

Meilleure tartinade pour l’apéro 2008 : le pesto rosso de tomates séchées au parmesan et au basilic, qui a toujours un succès fou.

Meilleure soupe 2008 : la soupe de poulet au curry et au lait de coco, qui réchauffe bien en hiver et change des soupes de légumes un peu tristounes à la longue.

Meilleure recette bobo 2008 : le bouillon d’épluchures de topinambours, c’est d’un chic ! (et très bio-canonique, pour le coup).

Meilleure recette de légumes 2008 : les artichauts « de prout » marinés à l’huile, façon antipasti.

Meilleure recette « cuisines d’ailleurs » 2008 : les pains naans au fromage et à l’ail, petite touche devenue indispensable lors des repas indiens. Mais les croquetas comme en Espagne sont top aussi.

Meilleure recette inavouable 2008 : le rougail de saucisses knackis, qui fait grincer pas mal de dents mais baver un grand nombre de gourmands. Et puis une fois l’an, il ne va pas tuer mémé à coups de E127 et E666, faut arrêter de déconner.

Meilleur détournement de classique 2008 : la pizza-baguette du dimanche soir, très pratique.

Meilleure recette tirée d’un livre 2008 : le couscous de chou-fleur de Marianne Comolli, étonnant et quand même un peu mythique.

Recettes sucrées

Meilleur gâteau 2008 : le gâteau moelleux à la rhubarbe et aux fruits rouges, à réinventer avec d’autres fruits et d’autres arômes tant la base est chouette.

Meilleure recette « chocolat » 2008 : le moelleux au chocolat léger de Laurence Salomon.

Meilleurs biscuits 2008 : les cookies au chocolat et aux fruits secs.

Meilleure recette chourée sur un autre blog :  le gâteau léger citron-amande de Clea, mousseux, parfumé et tout simplement parfait.

Moi, ma vie

Meilleure lecture 2008 : Testicules de Blandine Vié, drôle et érudit, offert plusieurs fois depuis que je l’ai découvert.

Article le plus sérieux 2008 (pour une fois) : mes conseils pour bien utiliser sa machine à pain.

Billet le plus râleur 2008 : « Le hamburger est-il un scandale gastronomique ? » (suivi de près par 700 millions de pesticides et moi, et moi, et moi).

Billet le plus désespéré 2008 : le jour où j’ai compris que j’étais plus Julie Lescaut que Carrie Bradshaw. Certes, il y a aussi celui où j’ai révélé au monde mon hypocondrie autour de quelques canistrelli, et je ne parle même pas de cet instant maudit où un osthéopathe a mis son doigt dans ma bouche. Ni de celui où j’ai voulu perdre 15 ans, terrifiée par le temps qui passe (pathétique).

Quoiqu’il en soit, j’adresse mes meilleurs vœux à tous mes lecteurs pour 2009. Merci de continuer à me lire et à m’apporter ces échanges qui me font persister dans l’idée que la cuisine est une fête, et non un chemin de croix (et aussi le seul moyen de ne pas trop se mettre minable à coups d’additifs et de graisses trans). Et n’oubliez pas : on est toujours le malbouffeur de quelqu’un !

>  À lire aussi : Best of 2007 et Best of 2006.

Commentaire(s) pour “Confit rétrospectif : le best of 2008”

  1. Bonne année 2009!

    Sympa cette rétrospective!

  2. raaaagh il est trop fort ton Brad!! un bento burger!! Alors que moi j’ai beau chercher depuis au moins pffiou… 4 jours, je trouve pas ma bento boooox! moi aussi veux reconfort du midi au boulot :)
    Bonne annee, je t’en prie continue :)

  3. De Très Bons Voeux Gourmands pour ce délicieux blog et son auteure spirituelle, cette remise des prix est parfaite, mon imprimante est à fond et la liste de courses s’allonge. Merci Anaïck.

  4. t’es sûre que c pas ton chef qui te fais les photocopies ?
    bonne année sinon; j’ai adoré l’année passée, avec un bémol concernant la raréfaction de tes posts ces derniers temps !! je commence même à maltraiter le la pate filo. Merciii.

  5. désolé pour la conjugaison !!

  6. çà va pas de spoiler comme çà !!! et les enfants qui lisent le confit ??
    sinon, plein de choses pour cette nouvelle année et plein de bisous pour la plus râleuse des blogueuses (la rime est riche, non ?) !

  7. Sublime bento ! Brad est un as.
    Et puis alors, mon gâteau dans ton Best Of – j’en rougis !!

  8. Ton sens de la dérision me fera toujours autant rire et je te souhaite une année pleine d’heureuses surprises !
    Bises

  9. Bonjour! Bonne année petite louloutte anaïk! Tu me fais rire depuis quelques mois déjà et tu bouscule ma cuisine par tes idées de génie, et ta fantaisie!
    Attirée par la tuerie du ministre(du vécu pour une béarnaise expatriée!) , je suis maintenant addict à ta verve et ta bonne ou mauvaise humeur suivant les jours. C’est la première fois que je te laisse un message , que va t’il donc se passer?……Je ne te fais pas de bisou ,nous venons juste d’être présentées, mais je te salue bien bas, tchaoooo Pachou09 (comme le département)

  10. Très belle année 2009 à toi et tous les lecteurs de ce blog délicieusement décalé … un plaisir de lire chaque nouvel article! Chapeau bas pour tout ça!

  11. Très bonne année à toi et au plairsir de te voir à nouveau en 2009. Bises.

  12. merci pour ton best of et toutes tes productions de l’année!…..bonne année à toi aussi et gardes bien ton bon sens et ton humour!….

  13. vrament sympa ce billet ! je prends des notes….
    douce année 2009…

  14. L’avantage de ton best off c’est qu’il me permet de soigner mon Alzheimer. Certes je n’ai pas pu oublier le burger day, qui me fait passer pour une déesse vivante lorsque je franchis le portail de l’école de mes enfants et me fait assaillir par une horde de schtroumphs suppliant d’être à nouveau invités à déjeuner à la maison. Mais pour le reste, j’avais oublié beaucoup de délirants billets.

    Pas facile de faire du 9 avec les voeux, alors je ne te souhaite que du plaisir.

  15. Je te lis très souvent et je t’adore! Ah, les voeux qui permettent de déclarer sa flamme! Merci!

  16. Bonne Année, j’espère qu’elle sera remplie de bon sens comme l’année passée sur ton site tout au moins. Je continue d’être choquée par les gens qui s’indignent qu’on puisse bouffer du poulet premier prix « maltraité » mais que ça laisse indifférent de voir des dizaines de gens (pas des poulets des humains donc) crevés de froid au bas de leur immeuble. Quand au discours qui vise à prouver que, nous bloggeurs, on est pas des privilégiés, on gère simplement notre budget differement…hypocritie, je me suis surprise à raler interieurement car mon supermarché ne vend plus de golden syrup (honte sur moi), sans s’autoflagéler on peu garder de la décence il me semble, et reconnaitre nos privilèges quand on en a, un toit sur la tête c’est déjà un privilège non ?
    Allez continue de nous faire rire.

  17. bonne année anaik 2009 et merci pour ce florilèges de recettes dans lesquelles replonger !
    May the food be with you ;)

  18. Bonne et heureuse année à toi qui publie ces recettes qui méritent bien des prix.

  19. Que 2009 vous apporte plein de bonnes choses à brad et toi et que ton blog continue à m’apporter (oui, je me fais aussi des voeux à moi même) ce sourire caractéristique après lecture…

  20. Je ne fais plus de courses, tout est trop dangereux… toutes mes photos sont bidons, c’est du carton bouilli. J’ai mis une éolienne dans mon jardin et je ne bois plus de lait mais du champagne… autant que du lait avant. Tu crois que je vais vivre plus longtemps?
    Rassure- moi!

  21. Je ne me souviens même plus de la dernière fois que j’ai touché une casserole… Pourtant j’adore ce blog !
    Plein de bonnes choses pour 2009.

  22. C’est toujours un plaisir de te lire. Je te souhaite aussi plein de belles choses pour 2009. Mon petit doigt me dit que l’année va être bien remplie !
    Bises.

  23. Excellente année 2009 à toi et à Brad ! Et surtout continue à nous faire rire !

  24. Bonne année à toi et à Brad. J’espère égoïstement que tu continueras à nous faire rire et quelque fois réfléchier comme cette année.

  25. > Merci à toutes et à tous, c’est un bonheur de vous avoir comme lecteurs !

  26. Très bonne année 2009 et merci pour ces moments de lecture où je me délecte de tes mots (mais je laisse pas de com paske j’ai la flemme…) :o)

  27. Merci d’avoir contribué à émailler 2008 de moments agréables, drôles, « cultivants ». Pour vous, plein de bonnes choses pour cette année qui s’annonce difficile pour beauoup, et pour nous, lecteurs, je souhiate que nous ayons le plaisir de vous lire souvent.
    Merci encore.

  28. Bravo pour ton blog, c chic, original et t instructif..tout ce que j’aime quoi ! C Maman qui m’a parlé de ton blog car elle est assidue dans la lecture de ELLE. Je te souhaite une belle et grande année 2009. Grosses bises.

  29. Meilleure blogueuse la plus spirituelle de l’annee 2008: Anaik!
    Merci a toi, cela reste, encore et toujours, un plaisir de te lire – sans parler d’essayer tes recettes.

  30. CONFLIT de CANARD..âge
    Bravo pour tous ces traits d’humeur et d’humour accompagnés d’excellentes recettes. Attention parfois « l’humour est aveugle ». Evidemment on lutte contre tous les intégrismes du bio à la mal bouffe, surtout quand Bio est apparenté à Santé, hors ce qui nous importe c’est le goût et en ces temps de neige qu’importe le flocon.On ne va tout de même pas faire l’apologie de l’industrie et de la grande distribution, eux « à vaincre sans baril ils triomphent sans boire » Alors en 2009 continuez à nous encourager sur les routes un peu décalées même si parfois le cachet de la « peste » fait « foie ». La terreur est humaine mais n’empêche pas la traversée du désir.
    Bravo et à bientôt
    Jean-Louis

  31. qui sont ces grincheux qui n’aiment point le rougail de saucisses ? je l’ai fait avec de bonnes Strasbourg, c’est rapide, facile et çà change le quotidien. d’ailleurs merci pour cette idée. Pace e salute

  32. > Voyons Jean-Louis, ne poussons pas Mémé dans le purin d’orties : ce blog ne fait pas l’apologie de la nourriture industrielle, loin s’en faut !

  33. Un bien joli billet plein d’humour et de gourmandise. Je te souhaite une douce année 2009 pleine de petits et de grands bonheurs!

  34. A Anaik,
    Bonjour,
    Désolé si vous avez pu penser que mon message était critique, ce n’était pas le but, j’essayais simplement de rester dans le »thon » du billet de notre hôte.Ce n’était pas un Hymne à l’amer
    amitiés gourmandes
    JL

  35. J’ai omis  » continuez sur ce chemin, pour moi c’est un régal »
    JL

  36. > Ne vous inquiétez pas Jean-Louis, je voulais juste replacer ma blague bo-bio sur le purin d’orties :-)

  37. Très chère Anaik, je te souhaite une joyeuse et aventureuse année 2009. Comme disait François, « la vie a beaucoup plus d’imagination que nous ». Merci pour la MAP, les pieds et paquets, le mauve aux paupières, brad, le biobio, le gateau de ta mémé, les triangles au thon, les croquetas de poisson et tout et tout. Merci pour ces moments de franche rigolade à la sauce intelligence. Merci de continuer à nous régaler. Je t’ai dit merci ? Et bonanez DQJM

  38. C’est la top classe internationale de se marrer en se régalant avec toi. Tellement bravo que j’ai envie de te rendre une peu la pareille avec quelques rigoladeries (de veau) pour alléger 2009 comme un clafout’ avec des blancs d’oeufs.
    N’hésites pas à zieuter les aventures de Gilberte Bisou sur
    http://lilaskwine.blogspot.com/

    à bientôt anyway!

  39. Ce bento est génial !
    Au cas où tu ne le saurais pas (personne ne nous a rien dit) ton blog est cité dans le Cosmopolitan de février, c’est chouette non ?

  40. Anaïk, déesse de mes fous rires derrière le seul écran plat que j’ai chez moi, merci de ce rappel de nos valeurs essentielles.
    Sans flagornerie bien sûr, je ne viens pas te lire tous les jours, hélas.
    Je te souhaite plein de bonne choses pour cet an Neuf, dont on verra ss doute qu’il n’y a pas grand chose de neuf sauf pê une boite à bento en formr de carpe, et du bonheur avec les tiens et tes victuailles.
    Quant à moi, je me souhaite de revenir te lire quand même plus souvent, c’est comme les classiques, on s’en lasse pas!

  41. Que te souhaiter pour 2009? Beaucoup de bonnes choses, un peu de malbouffe pour l’équilibre, et de continuer à nous faire rire!

  42. once again, quel plaisir de te lire…très bonne année 2009 à toi aussi! biz

  43. [...] http://www.leconfitcestpasgras.com/2009/01/02/confit-retrospectif-le-best-of-2008/ [...]

  44. ah ces fameux coups de gueule qui dérident nos zygomatiques et engraissent notre stock de rire pour la journée, la semaine et plus encore.
    ne lâche rien, c’est comme ça qu’on t’apprécie, avec un grain de sel et du piment !

  45. Je lis tres regulierement ton blog, et comme j’habite en Espagne, j’ai adore suivre la Star Ac grace a tes commentaires (moi qui ne l’avais jamais regardée…!) J’adore les recettes, le style, l’humour, vive Le Confit. Mais j’avoue, j’adooooore ta burger bento ! Et je rends mon tablier : je ne la trouve pas ! ! ! Ou Brad l’a t’il denichee ??? Par pitie ?? Continues en 2009 comme en 2008, ya rien a changer ! Sauf que c’est quand meme vache de viser les Josiane et les René, on est pas responsable du mauvais gout de ses parents ! :)

  46. Merci pour ces billets plein d’humour et bonne année :-)

  47. Aaah ça fait tellement longtemps que je suis pas passée ici que j’avais pas vu la burger bento… pire que le burger phone de Juno. Trop fort, ce Brad.

  48. Je découvre ton best of ce vendredi 17 avril mais il n’est jamais trop tard ! Merci pour tout !

  49. [...] l’on est très proche de l’air du temps et que les valeurs que l’on trouve chez ma coupine ainsi que chez ma pote comme elle dit souvent [...]

Laisser un commentaire Web 2.0 ("c'est une tuerie !" ; "j'adore !" ; "wouaaaouuuh !" ; "miam !") (votre commentaire sera publié après validation) :





© 2005-2014 Le confit c’est pas gras | Réalisé avec WordPress |  Syndication (flux RSS) | Design et trucs techniques by Brad