7 juillet 2006

Pardonnez-moi car j’ai péché : j’ai goûté le fast’pâté

Cette semaine, dans une minuscule laiterie suisse du fin fond du Jura, je suis tombée en pâmoison devant un magnifique tube Nestlé au design gai et retro. « Le parfait » : tout un programme. Mon imagination féconde voguait déjà sur des litres de lait concentré sucré aux fruits rouges, de coulis de framboises sans sucre ajouté, de concentré de tomates bio…

Heureuse et aérienne, j’ai pris le trésor en main et l’ai observé de plus près. Comme je ne parvenais pas à savoir s’il s’agissait de tomates ou de fruits rouges, j’ai lu les ingrédients : « Levure, eau, graisse et huile végétales, foie de porc (12%), amidons, sel de cuisine, cornes d’abondance [champignons], extraits d’épices. »

Là, j’ai avalé ma salive et je me suis accrochée au comptoir du magasin. J’étais bouleversée : pour une petite-fille de paysans bigourdans élevant encore leurs porcs noirs gascons, la vision d’un pâté en tube constitue un véritable choc, surtout quand celui-ci ne contient que 12% de foie. J’ai immédiatement pensé à Rapid’Asperges et Fast’Huîtres, ces marques fictives qui avaient été créées pour la campagne 1997 des défenseurs du sucre : cliquez ici pour revoir ce grand moment de publicité. Je me suis dit : « AH AH AH, quels blagueurs, ces Suisses ! ».

J’étais soulagée et prête à payer ma tranche de gruyère vieux (allez savoir pourquoi on ne dit pas « vieux gruyère »). Et puis j’ai vu la tête de la vendeuse. Son regard noir, qui me jetait des éclairs menaçants. J’ai très vite compris l’outrage : comment osais-je, moi, petite Française superficielle, douter de la véracité d’une si grande spécialité helvète, de la madeleine de Proust de millions de Suisses ? En effet, « quel enfant n’a jamais reçu un sandwich au Parfait pour sa course d’école? [grâce à Dieu, moi] Quel parent n’a pas préparé des tartines au Parfait avec du pain frais pour un petit-déjeuner, un souper, un en-cas ou un pique-nique, ou encore des canapés joliment décorés pour un anniversaire ? [grâce à Dieu, les miens] Depuis plus de 50 ans, Le Parfait accompagne petits et grands dans de nombreux moments, en famille ou entre amis [grâce à Dieu, pas mes amis !]. On peut affirmer qu’il fait partie intégrante du patrimoine culinaire suisse, avec son habit rouge et blanc. » (http://www.nestle.ch/fr/brand/detail.aspx?bid=14)

Penaude, j’ai décidé de descendre de mon piédestal de petite bourgeoise culinaire et j’ai accompli deux exploits héroïques :

1) J’ai acheté un tube de « Parfait ».
2) J’ai goûté au « Parfait » en réprimant, je dois l’avouer, quelques hauts-le-coeur.

Verdict : contrairement à ce qui est dit dans Wikipédia, la saveur du Parfait ne s’apparente absolument pas, grands dieux non, à celle du foie gras. Elle est en revanche semblable en tous points à celle du pâté lisse et marronnâtre que l’on servait dans les cantines scolaires. Désormais, quand je me rendrai en Suisse, je m’en tiendrai au Vacherin Mont-d’Or, au gruyère et au Toblerone.

Commentaire(s) pour “Pardonnez-moi car j’ai péché : j’ai goûté le fast’pâté”

  1. J’adore….pas le pâté tubulaire,noooooooooooooooo
    J’adore ton blog, coloré, malicieux, espiègle, marrant, j’adore.Point. Bravo, c’est un vrai plaisir de te lire :-))
    Bonne journée
    Diane

  2. Enorme, comme d’habitude… Il te pardonne, c’est sur ;-)

  3. MDR!

  4. hahhaaha!
    Je pense qu’il faut être née en Suisse pour pouvoir l’aimer!
    J’ai essayé d’en faire manger à mes collègues français, mais sans succès :(
    C’est comme les Chips Zweifel au Paprika et le Cenovis!

  5. Merci beaucoup Diane, Débo et Choupette :-)
    Ooishigal, malheureusement je n’ai pas vu de Cenovis ! ça a l’air formidable !

  6. Il faut surement avoir goûté ça petit pour apprécier mais quand même je comprends les hauts le coeur ! Dieu te pardonnera sûrement, un peu d’humour fait du bien…

  7. Ahh quel grand moment de télévision le fast’huitre :))

    Si ça peut te consoler moi aussi j’aurais craqué, on doit aimer le danger… et on est surtout très impressionables par les vendeuses suisses :))

  8. ALors là je suis outrée… Se moquer du parfait, ca se fait pas… C’est peut etre parce que je suis suisse et que j’en mange depuis que je suis petite… Dommage effectivement que t’ai pas testé le cenovis… En tout cas ca m’a bien fait rire ta description!!!

  9. Tu m’aurais donné la composition sans me dire que c’était du pâté, je ne t’aurais pas répondu du pâté. A vrai dire je n’aurai eu aucune idée de ce que cela pouvait bien être. C’est terrifiant , pouahhhhhh
    Dans Sa grande mansuétude, Il te pardonnera :=)

  10. Cela m’a l’air fantastique ce Parfait, les autres tubes (en dessin sur le tube rouge) sont-ils à la menthe, au curacao et à la moutarde ? as-tu étendu l’expérience aux autres saveurs?

  11. On pourrait remplacer Parfait par Nutella et la pub serait parfaite ici…mais les enfants suisses ont des goûts bizarres! D’ailleurs, soupçonnais-tu tout ce lectorat suisse??

  12. Ben je crois que ne connaissant pas le parfait, j’aurais tout réagi comme toi, et pour celles qui plus haut témoignent que c’est super bon et un souvenir d’enfance, j’ai tendance à dire que pendant des années, pour moi, la saucisse Knacki était un must de la charcuterie ;-) mais on évolue, heureusement!

  13. Et après, on critique les américains… Alors que ce sont les Suisses les rois de la junk food!

  14. vade retro satanas ! Et que tes ancêtres bigourdans te pardonnent ;-))

  15. Tu me choques,, peut-être Dieu te pardonnera-t-IL mais pas moi, je suis déçue, car non seulement ça a l’air mauvais mais ce n’est ni girly, ni branché !! lol

  16. Oui, j’ai effectivement un lectorat suisse insoupçonné, youpi !
    Je n’ai pas testé les autres parfums, la petite laiterie du bout du monde ne proposait que « l’original ».
    Marmitedecathy, tu te trompes : c’est peuple, donc c’est branché ;-)

  17. Comme je passe un bon moment avec toi !! t’en fais pas Dieu y doit être ravi de te lire aussi pas de problème! Et ma mère qui était suisse…aie aie aie je n’ai jamais mangé ni même aperçu ton pâté !

  18. Déjà que je n’aime pas le vrai pâté, alors là… ca va pas me convaincre !!! Mais as-tu touché une prime de risque (tu la mérites) ? Mon Dieu, dire que Stephan Eicher a dû manger du parfait (oui, j’avoue, j’ai plein de disques de lui à la maison, et alors ?)

  19. Quelle découverte ! Et qui t’aime ne te suive pas ;-))

  20. Oser t’attaquer à un emblême national !! Shame on you. Le Parfait et le Cenovis sont les deux mamelles de notre cuisine régressive. Laisse-nous au moins ça !

    Sans rancune !!

  21. Moi j’adore les tubes mais seulement de la levure, le tartex. par exemple:
    http://www.goodnessdirect.co.uk/cgi-local/frameset/detail/753495.html

    C’est parfait en petits canapés :-)

  22. C’est fou. J’arrive à peine à y croire. Je me demande si je ne vais pas aller en Suisse pour voir ça de mes yeux. Comme ça j’en profiterai pour me gaver de fromage, un truc que les Suisses savent faire ;-)

  23. comme certains on deja dit il faut sans doute etre suisse pour l’aimer mais pour les suisses le Parfait c’est vraiment quelque chose!!!!

  24. En suède ils ont pleins de varieté de fromages en tube. C’est du fromage fondu avec des crevettes ou du jambon ou du crabe. Cela fait un peu vache qui rit aromatisé. Avec du Wasa et du concombre au petit dej, j’adore. Mais faut être un peu tordu ou suèdois pour aimer cela.

  25. moi aussi, ça m’a fait penser immédiatement au fromage en tube que l’on trouve en Grande-Bretagne… mais là apparemment, ça va, on a le droit de se moquer!

  26. Ben moi, j’aurais fait comme toi !
    J’en aurai acheté pour goûter ! Curieuse comme je suis !
    Au moins tu sais de quoi tu causes.

    Maintenant, si tes invités inspectent tes poubelles avant de passer à table, ne t’étonnes pas non plus !

  27. Roh moi aussi j’aurais fait comme toi Anaik, j’ai l’estomac trop curieux pour résister à ce genre de truc ! ;-))

  28. Tu m’as fait beaucoup rire

  29. ESt-ce qu’il existe du « Rapid foie gras » ? Tant qu’à mal manger, autant que ce soit bon.

  30. Elle, j’aime beaucoup le verbe « pâter », c’est d’une sensualité renversante. Pour le tube de pâté, j’en veux bien quelques photos sur ma boîte aux lettres !

    Pardonnez-moi, chers amis suisses, si je vous ai vexés. Je comprends tout à fait ce genre de choses, pour ma part je trempe des chips dans un mélange moutarde-ketchup ;-)

  31. Tu es toute pardonnée ;-)))

  32. ahhhhh du pâté en tube quelle horreur!!!!!!!

  33. Les chips je les adore avec du fromage de chèvre. Un souvenir qui va avec une filmographie d’aussi bonne tenue : petite, avec ma mère, on se faisait des plateaux télé de ce régal de gastronomie devant Angélique Marquise des anges. Si ça c’est pas le summum du bon gout!

  34. yêêêêêrk

  35. Et oui, le pâté Le Parfait fait réellement partie du patrimoine culinaire suisse, au même titre que le Cenovis ou la Rivella ! Il existe d’ailleurs d’autres variantes au pâté Le Parfait au foie (le tube rouge).
    Il existe aussi une version light, Le Parfait au thon (tube bleu), Le Parfait aux herbes (tube vert), et Le Parfait à la volaille (tube jaune).
    Pour ceux qui habitent loin de la Suisse, vous pouvez trouver ces produits sur le site camemanque.com à l’adresse http://camemanque.com/produits-suisses

    Cyril

Laisser un commentaire Web 2.0 ("c'est une tuerie !" ; "j'adore !" ; "wouaaaouuuh !" ; "miam !") (votre commentaire sera publié après validation) :





© 2005-2014 Le confit c’est pas gras | Réalisé avec WordPress |  Syndication (flux RSS) | Design et trucs techniques by Brad